Le régulateur européen commence à évaluer le vaccin russe Spoutnik V

·1 min de lecture

L'Agence européenne des médicaments commence jeudi à évaluer le vaccin russe Spoutnik V en vue de son utilisation dans l'Union Européenne. De son côté, la Russie s'est dite prête à "fournir des vaccins pour 50 millions d'Européens à partir de juin 2021".

L'Agence européenne des médicaments (AEM) a annoncé jeudi avoir commencé l'examen du vaccin russe Spoutnik V, étape cruciale en vue de son déploiement dans l'Union européenne. "L'AEM a débuté une étude continue du Spoutnik V, un vaccin contre le Covid-19 développé par le centre national russe Gamaleya d'épidémiologie et microbiologie", a indiqué l'agence, basée à Amsterdam, dans un communiqué.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l’évolution de la situation mercredi 3 mars

La Russie prête à fournir "50 millions de doses"

Les autorités russes se sont dites prêtes jeudi à fournir des vaccins à 50 millions d'Européens à partir de juin, suite à cette annonce. "Suite à l'approbation de l'EMA, nous serions en mesure de fournir des vaccins pour 50 millions d'Européens à partir de juin 2021", a déclaré dans un communiqué Kirill Dmitriev, patron du fonds souverain russe, qui a contribué au développement de ce vaccin

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :