Régis Mailhot : "Mon coup de cœur de la semaine à une catégorie souvent stigmatisée, les boomers"