Voici les régions de France qui souffriront le plus de la chaleur dans les 30 prochaines années

Faîtes-vous partie des Français qui seront les plus touchés par le réchauffement climatique d'ici 2050 ? C'est à cette question qu'ont voulu répondre Météo France et l'Insee, en croisant leurs données climatiques et démographiques. S'il ne fait plus aucun doute que les journées et les nuits des trois prochaines décennies seront de plus en plus chaudes, tous les Français ne seront pas logés à la même enseigne

Un habitant sur 7 sera touché par plus de 20 jours de chaleur anormale par an

Près de 80 % de la population (soit 51 millions de personnes) subira de 16 à 29 journées anormalement chaudes en été, alors qu’elle était exposée à moins de 16 journées anormalement chaudes au cours des années 1976-2005. « Un habitant sur sept vit dans un territoire exposé à plus de 20 journées anormalement chaudes par été d'ici 2050 », soit 9 millions de personnes, c'est la conclusion principale de cette étude. Entre 1976 et 2005, aucun habitant n’était exposé à de telles anomalies. Les températures nocturnes seront également plus souvent exceptionnellement élevées : certains territoires connaîtront jusqu’à 19 nuits anormalement chaudes, alors que le maximum était de 7 sur la période 1976-2005.

Les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Occitanie seront les plus exposées. 68 % des habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes et 47 % de ceux de Bourgogne-Franche-Comté seront concernés par plus de 20 journées anormalement chaudes au cours des mois de juin, juillet et août, 20 % des habitants d’Occitanie et 13 % en Nouvelle-Aquitaine.

Fréquence des journées et nuits anormalement chaudes en France. © Météo-France, Drias 2020

Littoraux et montagnes ne sont pas concernés au même niveau

Les projections climatiques sont très pessimistes en ce qui concerne les zones montagneuses : « d'ici 2050, de nombreux espaces de basse montagne (moins de 1.000 mètres d’altitude) seront soumis à plus de 20 journées anormalement chaudes. Les températures nocturnes y seront également plus souvent...

> Lire la suite sur Futura