Régionales : Valérie Pécresse veut reprendre la main sur le périphérique parisien

·1 min de lecture
Valérie Pécresse souhaite organiser un référendum régional dont la question sera : « Pour ou contre la suppression d'une voie sur le périphérique ? »
Valérie Pécresse souhaite organiser un référendum régional dont la question sera : « Pour ou contre la suppression d'une voie sur le périphérique ? »

Valérie Pécresse n'a pas dit son dernier mot. La présidente de la région Île-de-France, candidate à un second mandat, souhaite récupérer la gestion du périphérique parisien, qui appartient à la Ville de Paris. Pour rappel, la mairie envisage de réserver une voie à certains véhicules après les JO 2024. « La Ville a pour projet de supprimer une voie sur le périphérique parisien » alors que « 40 % des trajets sont des trajets banlieue-banlieue. Cette infrastructure est une infrastructure régionale, elle ne peut pas rester uniquement la propriété de la Mairie de Paris », a estimé, jeudi 20 mai 2021, Valérie Pécresse (Libres !, ex-LR), lors de la présentation de son programme pour les transports, compétence phare de la région.

« La région pourrait réparer cette cicatrice qui sépare Paris de la petite couronne », a assuré Valérie Pécresse, qui lancera à l'automne, si elle est réélue les 20 et 27 juin prochains, la révision du plan de déplacements urbains d'Île-de-France (PDUIF), dont la dernière version a été approuvée en 2014. Pour cette révision, elle dit vouloir organiser « un référendum régional » dont la question sera : « Pour ou contre la suppression d'une voie sur le périphérique ? » Selon une étude réalisée par la mairie, les usagers du boulevard périphérique parisien sont très majoritairement hostiles aux modifications ? abaissement de la vitesse, suppression de voies ? envisagées par la maire socialiste Anne Hidalgo, qui veut pour les JO de 2024 réserve [...] Lire la suite