Régionales : Valérie Pécresse enrôle des champions du monde

·2 min de lecture

L’athlète Christine Arron et le boxeur Jean-Marc Mormeck sont candidats en Île-de-France sur les listes de la présidente sortante.

Pour mettre ses adversaires au tapis, Valérie Pécresse compte parmi ses colistiers pas moins de deux champions du monde. L’ancien boxeur Jean-Marc Mormeck avec qui elle travaille depuis deux ans et une nouvelle venue, la spécialiste du sprint Christine Arron. A «entrée en politique», cette dernière préfère «engagement citoyen». Adjointe au maire de Champigny-sur-Marne (94) en charge des sports, depuis juillet dernier, la recordwoman d’Europe du 100 mètres soutient Valérie Pécresse «pour ce qu’elle a fait pour sa ville» et salue «une femme compétente et solide». En dernière position dans la liste du Val-de-Marne, Christine Aron, qui milite pour l’accès au sport pour tous dès le plus jeune âge, devrait, en cas de victoire, devenir la conseillère de Valérie Pécresse chargée de Paris 2024.

Elle est également candidate aux départementales, suppléante sur le canton de Champigny-sur-Marne 2. Porte à porte, marchés, elle tracte pour les deux scrutins. Les gens la reconnaissent, la félicitent pour sa carrière, lui disent qu’ils sont contents qu’elle puisse s’engager, «ils ne m’ont pas oublié».

Pécresse a débauché l'ex-boxeur lui proposant d’être délégué régional aux quartiers populaires

Jean-Marc Mormeck lui vit sa première campagne électorale. Le sextuple champion du monde de boxe est entré sur le ring de la politique en 2016 en tant que délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer- nommé sous la présidence Hollande, puis maintenu par Macron. «C’était bien, mais je manquais de moyens», analyse-t-il, regrettant aussi le nombre de conseillers entre lui et le chef de l’Etat. La présidente de la région Ile-de-France – avec qui il s’est lié d’amitié après qu’elle est venue à un combat – l'a alors(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles