Régionales : vers une union de la gauche dans les Pays de la Loire ?

Par Olivier Pérou
·1 min de lecture
Matthieu Orphelin, alors député LREM, en novembre 2018.
Matthieu Orphelin, alors député LREM, en novembre 2018.

L'annonce d'une liste d'union de la gauche dans les Hauts-de-France secoue décidément la mélodie des régionales. Alors qu'un accord a été trouvé entre socialistes et écologistes en Normandie, c'est dans les Pays de la Loire que les choses bougent aujourd'hui. Selon nos informations, La France insoumise s'apprête à rejoindre la liste conduite par Matthieu Orphelin, l'ex de La République en marche désormais soutenu par Europe Écologie-Les Verts. Dans un courrier à l'attention des responsables Insoumis de la région, Sandrine Bataille et Matthias Tavel, le député d'Angers salue « un choix déterminant dans cette campagne et oblige chacun à sortir de sa zone de confort ». Concrètement, ce sont cinq places éligibles qui s'ouvrent pour les Insoumis sur la liste de Matthieu Orphelin et quelques autres en position non éligible.

À LIRE AUSSIUnion de la gauche : un mariage et quatre têtes d'enterrement

Et les socialistes dans tout ça ? C'est là que le bât blesse. Jusqu'alors, la tête de liste PS Guillaume Garot et le premier secrétaire du parti Olivier Faure n'ont donné suite à aucune des nombreuses mains tendues de Matthieu Orphelin, restant même sourds et muets aux multiples SMS du parlementaire. Ce dernier, qui privilégie une union à trois avec le PS, espère que l'arrivée des Insoumis poussera les socialistes à le rejoindre tôt ou tard, sous peine de devenir ceux qui plombent la dynamique née de l'alliance dans les Hauts-de-France et que plusieurs sherpas de la gauch [...] Lire la suite