Régionales : "Nous souhaitons que ces élections se tiennent en juin", affirme le chef de file des sénateurs LREM

franceinfo
·1 min de lecture

Alors que le Conseil scientifique doit remettre dimanche 28 mars au Premier ministre ses recommandations sur la tenue ou non des élections régionales et départementales les 13 et 20 juin prochains, le président du groupe LREM au Sénat, François Patriat, ne voudrait pas "laisser penser qu'il y a une opposition avide de voter et une majorité qui refuse de voter". Invité de franceinfo, il assure que les élus de la majorité présidentielle souhaitent que ces élections "se tiennent en juin" mais, en même temps, précise qu'"il n'y aura pas de campagne" et que "ça peut avantager le Rassemblement national".

franceinfo : Est-il important de maintenir les élections en juin?

François Patriat : Je ne voudrais pas laisser penser qu'il y aurait d'un côté, une opposition avide de voter et de l'autre côté, une majorité présidentielle qui refuse de voter. Non, nous souhaitons que ces élections se tiennent en juin.

J'espère que le rapport du Conseil scientifique ne sera pas mi-chèvre mi-chou mais qu'il dira qu'on pourra ou qu'on ne pourra pas organiser ces élections en fonction de telle ou telle donnée.

François Patriat

à franceinfo

Je pense que nous allons avoir trois semaines difficiles. On pourra décider vraiment à la fin du mois d'avril. Mais la position de la majorité est de dire 'on s'en tient à ce que dit la loi'.

Faudra-t-il suivre l'avis du Conseil scientifique, quel qu'il soit ?

Il faudra tenir compte de l'avis du Conseil scientifique. Si le pic est vraiment passé et que 30 millions (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi