Régionales : Renaud Muselier assure qu'il n'y aura "pas de ministre" sur sa liste

·2 min de lecture

Au lendemain de l'annonce du soutien de La République en marche à sa candidature, le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur s'est exprimé face à la presse, depuis Nice. 

Au lendemain de l'annonce par le Premier ministre d'une alliance pour les régionales en PACA entre Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées (LREM), et le LR Renaud Muselier, ce dernier s'est expliqué face à la presse lundi.

La candidat LR a notamment évoqué des «fake news sur la composition des listes», des «listes pas faites», a-t-il rappelé, qui seront «déposées le 17 mai» . Il a assuré que «la priorité» sera donnée «aux candidats qui s'engagent à se consacrer de toutes leurs forces à des enjeux locaux et non nationaux», excluant « les détenteurs de mandats nationaux, que ce soit les ministres et les députés, les sénateurs et les députés européens». «Que les choses soient bien claires», a-t-il martelé,«cette liste sera d'abord celle de la majorité régionale actuelle, dont chacun reconnait le bilan».

"Le gaullisme, c'est le dépassement des clivages au profit des intérêts du pays"

Renaud Muselier, qui s'exprimait aux côtés de Christian Estrosi, à Nice, insisté sur sa «loyauté, (sa) fidélité à l'égard de (sa) famille politique», rappelant que «le gaullisme, c'est le dépassement des clivages au profit des intérêts du pays».

Critiqué au sein de sa famille politique depuis dimanche et privé par LR de son investiture pour les régionales qui se dérouleront fin juin, il a assuré qu'il n'avait «jamais demandé» cette investiture, mais «le soutien» de son parti. Mardi, le parti doit tenir un comité stratégique largement consacré à la question de l'éventuelle présentation d'une liste LR en face.

Voir aussi : Alliance Muselier-LREM: des élus LR songent à une liste en Paca


Lire la suite sur Paris Match