Régionales en Paca: Thierry Mariani s'attend "à toutes les boules puantes"

·1 min de lecture
Thierry Mariani à l'antenne de BFMTV ce vendredi.  - BFMTV
Thierry Mariani à l'antenne de BFMTV ce vendredi. - BFMTV

Thierry Mariani pense-t-il pouvoir remporter les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur? Pour la tête de liste du Rassemblement national (RN), cela va dépendre "essentiellement de la mobilisation des électeurs les deux jours du scrutin et des quinze derniers jours de la campagne".

"Je m'attends à toutes les boules puantes, ça a déjà commencé cette semaine. Je reste vigilant mais c'est bien parti et on verra le 27 juin le résultat", a-t-il expliqué ce mercredi soir, sur BFMTV.

Le député européen est en tête des intentions de vote au premier tour. Il recueille, en effet, 39% des intentions de vote, selon un dernier sondage Ifop Fiducial* pour LCI et Le Figaro. La tête de liste d'extrême droite devance Renaud Muselier, le président sortant, investi par LR et à la tête d'une liste d'union de la droite. Ce dernier obtient 35% des intentions de vote, d'après cette étude.

"Non, je n'accepterais pas" de ministère

Interrogé sur ses ambitions politiques, Thierry Mariani a assuré qu'il n'accepterait pas de participer au gouvernement de Marine Le Pen si cette dernière devenait présidente de la République en 2022.

"Quand on est élu président d'une région c'est pour une certaine durée, si on veut mener des projets à leur terme, ils prennent des fois deux-trois ans. Président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dont les trois noms résonnent à l'étranger, je pense que c'est une fonction aussi gratifiante et plus concrète sur la durée qu'être ministre", a-t-il expliqué.

Ce dernier affirme donc avoir les régionales dans le viseur, assurant qu'une "autre politique" est nécessaire dans cette région.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles