Régionales en PACA: Renaud Muselier se défend de toute "trahison"

Mélanie Rostagnat
·1 min de lecture
Renaud Muselier s'adresse à la presse après une réunion à Matignon, le 30 juillet 2020 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Renaud Muselier s'adresse à la presse après une réunion à Matignon, le 30 juillet 2020 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

"Comment comprendre cette agressivité, alors que je combats le Rassemblement national?" Après s'être vu retirer son investiture Les Républicains pour les régionales de juin, pour avoir conclu une alliance avec La République en Marche, le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur se défend de toute "trahison".

"Hier, ma famille politique me soutenait à l’unanimité car j’étais le meilleur pour la région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Aujourd’hui, parce que Jean Castex annonce retirer la liste La République en marche, je suis accusé de trahison!", écrit Renaud Muselier sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Candidat à sa propre succession, l'ancien député européen réaffirme son engagement et sa fidélité à l'héritage de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. "Je le dis clairement: sans accord d'appareils, sans alliance ni fusion, en toute liberté, je suis candidat sur la ligne de l’honneur, de la fidélité à mes combats pour Jacques Chirac, pour Nicolas Sarkozy, pour mon pays, pour ma région. C’est elle qui passera toujours d’abord!", confie-t-il.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le retrait de la liste LaREM au profit de celle de Renaud Muselier. Les troupes de la candidate Sophie Cluzel "vont ainsi intégrer le dispositif" de la droite pour les élections de juin afin de faire barrage à la liste du Rassemblement national emmenée par Thierry Mariani.

Article original publié sur BFMTV.com