Régionales en Paca : des militants déboussolés par le rapprochement de Renaud Muselier avec LREM

À Marseille (Bouches-du-Rhône), les militants de La République en marche ont l'impression d'avoir fait un bon coup : forcer le président sortant (LR) de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), Renaud Muselier, à s'allier avec eux. "Les Républicains, ils lui ont enlevé l'investiture, donc voilà, maintenant il est de la majorité présidentielle. Il soutient Macron comme nous tous. Macron a réussi à faire exploser le PS en 2017. Maintenant, c'est le tour des Républicains, donc ça clarifie les choses, tant mieux !", se ravit un jeune militant LREM. Une campagne "en dehors des étiquettes des partis" D'autres militants, en revanche, craignent une démobilisation. "C'est difficile pour les militants, parce qu'ils avaient tous envie, et moi aussi, de mener une campagne sous nos couleurs de La République en marche. Néanmoins, on ne s'efface pas vraiment. En fait, on va faire une campagne pour la région en dehors des étiquettes des partis", nuance un autre.