Régionales en Paca : LR conserve finalement son soutien à Muselier qui donne des gages

·2 min de lecture
Renaud Muselier last Conseil Regional in Marseille
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Muselier se réjouit de la "clarification" pour les régionales

Près de deux heures. Après de longs échanges, c’est le temps qu’il a fallu aux LR pour décider du sort de Renaud Muselier. La commission nationale d’investiture (CNI) a tranché : le parti conserve finalement son soutien au président LR sortant de la région Paca pour les régionales, malgré le retrait de la liste LREM en sa faveur, a appris publicsenat.fr auprès de plusieurs participants à la réunion. Il y a deux jours, ce soutien avait pourtant été retiré.

Ce n’était pas gagné. La journée avait commencé avec une comité stratégique « tendu », selon un haut responsable LR, au cours duquel les dirigeants de LR ont joué carte sur table avec leur « ami » Renaud. Et comme toute réunion de famille, ce n’est pas toujours simple. Les LR ont avant tout appelé l’élu du sud à la « clarté ». Certains ont poussé pour présenter une liste LR face à lui. Mais difficile, au dernier moment. La CNI de fin de journée s’annonçait décisive.

« Aucun parlementaire En Marche et aucun membre du gouvernement sur notre liste »

Malgré le psychodrame, les LR évitent malgré tout l’explosion. Après un débat parfois tendu, et des explications de vote, « une très grosse majorité » des membres de la CNI a choisi de soutenir Renaud Muselier. On ne compte que 5 contre et 3 abstentions sur 68 votants. Bruno Retailleau, président du groupe LR et postulant pour 2022, a voté contre, tout comme François-Xavier Bellamy. Pas surprenant, vu le communiqué envoyé juste avant la réunion, dans lequel le sénateur de Vendée dénonce l’absence de « clarification ».

Le communiqué du parti, à l’issue de la CNI, stipule qu’« il ne peut y avoir aucun accord, à quelque niveau que ce soit, avec LREM. Ce qui induit aucun parlementaire En Marche et aucun membre du gouvernement sur notre liste ». Point que Muselier ne précisait plus dans son communiqué plutôt alambiqué de l’après-midi. Les LR rappellent au passage qu’ils restent « des opposants déterminés à l’idéologie du Rassemblement (...) Lire la suite sur Public Sénat

Soutien à l’économie : « Les PME ont été bien servies », estime le président du comité de suivi

Régionales dans le Grand Est : la droite veut incarner l’union pour distancer le Rassemblement national

Régionales en Paca : Muselier sommé par les LR à la « clarté », Macron accusé de vouloir « faire exploser les LR »

Résidents en Ehpad : « L’enjeu c’est de protéger, sans priver de liberté », pour la sénatrice Monique Lubin

Départementales en Corrèze : « Claude Chirac renoue avec la tradition familiale »