Régionales en Paca : LR calme le jeu mais demande de la "clarté" à Muselier

·2 min de lecture

Les Républicains ont voulu calmer le jeu mardi en écartant une exclusion de Renaud Muselier, tout en lui demandant de clarifier sa position. 

Après l'affront de l'accord LREM-LR en Paca, Les Républicains ont voulu calmer le jeu mardi en écartant une exclusion de Renaud Muselier, tout en lui demandant de clarifier sa position pour permettre à la droite de "résister à la déstabilisation" qu'ils prêtent à Emmanuel Macron.

"Je fais confiance à Renaud Muselier pour remettre de la clarté", a assuré le président des Républicains Christian Jacob à l'issue d'une réunion du comité stratégique du parti, en assurant que le président de région avait été "sensible à nos arguments".

Lire aussi : Régionales : Renaud Muselier assure qu'il n'y aura "pas de ministre" sur sa liste

Après l'annonce par le Premier ministre Jean Castex dimanche du retrait de la liste LREM en Paca au profit de la liste LR, Christian Jacob avait retiré son investiture à Renaud Muselier.

Peut-il aller plus loin? "On n'est pas du tout dans un sujet d'exclusion", a assuré Christian Jacob. Le président de la région Paca "va faire une communication et sur cette base on se réunira ce soir en comité d'investiture", a-t-il ajouté. Une exclusion de ce ténor de la droite, entré jeune au RPR dont il fut secrétaire général, fidèle de Jacques Chirac et ami de Christian Jacob, semblait difficilement envisageable. Avec son alliance "il s'est mis lui-même en marge de notre mouvement", a résumé mardi matin le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau sur France 2.

"Je n'ai jamais trahi"

De son côté Renaud Muselier a répété en sortant du siège de LR qu'il n'y aurait "pas d'accord d'appareil" sur sa liste.

"Je suis un homme libre", et "je n'ai jamais trahi", a-t-il ajouté en soulignant que "ce n'est pas le Premier ministre qui décide pour moi, pas le président de la République, pas ma formation politique".

Devant le groupe(...)


Lire la suite sur Paris Match