Régionales en Paca: Jean-Laurent Félizia "sent" qu'il peut dépasser Renaud Muselier

·2 min de lecture
Jean-Laurent Félizia est tête de liste de la gauche unie aux élections régionales en Paca. - BFM Lyon
Jean-Laurent Félizia est tête de liste de la gauche unie aux élections régionales en Paca. - BFM Lyon

La gauche est-elle condamnée à jouer un rôle de faiseur de roi en Provence-Alpes-Côte d'Azur? Ou peut-elle espérer mieux? Jean-Laurent Félizia, tête de liste de l'union de la gauche, est en tout cas persuadé de pouvoir créer la surprise.

Pourtant, les différentes études d'opinion ne le classent qu'en troisième position au premier tour. Un sondage OpinionWay pour CNews lui accordait cette semaine 17% d'intentions de vote, contre 32% pour Renaud Muselier (LR) et 43% pour Thierry Mariani (RN).

Jean-Laurent Félizia s'estime tout de même en capacité de ravir la place de deuxième au président sortant. "Je le sens", a-t-il insisté ce vendredi sur le plateau de BFM DICI, avant de rappeler que les études d'opinions n'étaient pas toujours fiables, citant notamment l'exemple de Martine Vassal aux élections municipales à Marseille ou de Yannick Jadot aux élections européennes.

"Nous sommes en progression"

"Nous sommes en progression, souligne le candidat de l'union de la gauche. Nous sentons sur les territoires que nous occupons un écho comme quoi nous serions bien plus que des faiseurs de roi, peut-être des faiseurs de projets. C'est à ça que je m'attèle aujourd'hui: continuer cette dynamique et porter des projets."

"Nous apportons un sérieux dans cette campagne", a-t-il clamé. Et l'écologiste de fustiger "ce théâtre joué entre deux personnes (Renaud Muselier et Thierry Mariani, ndlr) qui ont 40 ans de carrière politique bien plus que d'action politique." Une référence aux déclarations, aux accusations et aux plaintes que les deux hommes échangent depuis plusieurs semaines.

Vers un duel Mariani-Muselier?

Cependant, si les résultats des urnes correspondent aux projections des sondages, Jean-Laurent Félizia n'exclut pas de se retirer au profit du président sortant, même s'il juge son bilan "très fallacieux".

"Renaud Muselier a cherché depuis longtemps à me joindre, a-t-il par ailleurs affirmé. Pour l'instant, je respecte ma ligne politique, mon projet régional et les candidates et candidats de ce rassemblement écologique et social."

Jean Félizia l'assure cependant: "On respectera ce que nous avons toujours fait: le fait de ne pas laisser à l'extrême droite une région." Mais un retrait de la liste de l'union de la gauche ne suffira peut-être pas à priver Thierry Mariani du pouvoir. En cas de duel, le candidat du RN obtiendrait 51% des votes, selon le dernier sondage, contre 49% pour Renaud Muselier.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles