Régionales en Paca : « J’ai appelé au rassemblement le plus large », se justifie Renaud Muselier au sujet de l’alliance LREM

Elise Martin et Fabien Binacchi
·1 min de lecture

ELECTIONS - Le président sortant a promis que sa liste ne comporterait pas « de ministre, de député », de « sénateur », ni de « député européen »

« Tout faire pour qu'[elle] ne tombe pas aux mains d’un parti extrémiste. » C’est en ces termes que le président LR de la région Paca Renaud Muselier,au centre d’une tempête politique depuis dimanche, a justifié, ce lundi à Nice, son rapprochement avec LREM pour les prochaines élections régionales.

En marge d’une visite de chantier au campus des métiers, l’élu a clarifié sa position face aux critiques, notamment dans son propre camp qui refuse désormais de lui accorder une investiture. « J’ai appelé au rassemblement le plus large. J’ai indiqué que le bon sens voudrait que la majorité gouvernementale m’apporte son soutien. Je pense que le dépassement est (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Elections régionales en Ile-de-France : Valérie Pécresse promet de ne pas s’allier avec LREM
Régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur : Thierry Mariani dénonce les « compromissions» des LR
Régionales en Paca : « Paris n’est pas la France », le maire LR de Toulouse soutient son « ami » Renaud Muselier après son accord avec LREM
Régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur : Des élus LR évoquent une liste face à Renaud Muselier