Régionales en PACA : trois questions sur le retrait de l'investiture LR à Renaud Muselier

·1 min de lecture

Le président LR sortant de la région PACA Renaud Muselier "ne pourra pas bénéficier de l'investiture LR" après le retrait, à son profit, de la liste LREM pour les régionales de juin, a annoncé dimanche le patron des Républicains, Christian Jacob. "Le premier tour doit être celui de la clarté et de la fidélité à ses convictions, ses engagements et ses alliés naturels", a affirmé dans un communiqué Christian Jacob, en dénonçant "des petites manœuvres électorales en PACA".

Que s'est-il passé ?

Ce retrait d'investiture est une réplique à l'annonce, par Jean Castex dimanche, d'une liste commune entre LREM et LR pour les élections régionales dans la région PACA, conduite par le sortant Renaud Muselier (LR), dans une région où le risque de voir le Rassemblement national l'emporter est fort. Avec ce rapprochement, la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel "et des représentants de la majorité parlementaire" seront sur cette liste.

En quoi est-ce un coup de tonnerre politique ?

"Cette union va bien au-delà d’accords d’appareils, c’est un exemple de la recomposition politique", a expliqué le chef du gouvernement dans le JDD. Dimanche matin également, Gabriel Attal a réagi sur Europe 1 à l'annonce de cette liste commune. Le porte-parole du gouvernement a estimé que le retrait de la liste LREM, loin d'être un renoncement, montrait une "clarification au niveau national pour Les Républicains". Selon lui, le parti est "devenu une façade, un décor de cinéma sur des p...


Lire la suite sur Europe1