Régionales : Pécresse officialise sa candidature en Île-de-France

·2 min de lecture

Candidate à sa réélection à la présidence du Conseil régional de l'Île-de-France, l'ex-LR Valérie Pécresse souhaite notamment développer les pistes cyclables entres villes, entamer une rénovation des lycées de la région, ou encore mettre en place une prime pour aider les classes populaires a acquérir un véhicule électrique.

La présidente ex-LR de l'Ile-de-France Valérie Pécresse a officialisé mercredi sa candidature aux élections régionales, dont le résultat pourrait conditionner son avenir politique notamment pour la présidentielle de 2022 où elle fait figure de potentielle candidate de la droite. "Je suis candidate à un second mandat à la tête de la région Ile-de-France", a affirmé Valérie Pécresse au Parisien, esquissant les grandes lignes de son programme.

"Une rocade à vélo", rénovation des lycées, création d'une mutuelle régionale

Elle souhaite "un RER vélo" et un prix maximum bloqué "à 4 euros" pour se déplacer partout dans la région en transports en commun. Le RER vélo ce sont "des pistes cyclables qui vous permettront de faire Massy-Paris, Cergy-Paris… et avec aussi une rocade à vélo en petite couronne sur des voies sécurisées. C’est un plan global, alors que les coronapistes sont des petits bouts de piste", explique-t-elle.

"En 2027, je m’engage à ce que tous les lycées soient neufs ou rénovés", affirme Valérie Pécresse qui veut créer une mutuelle régionale et propose "une prime de 6.000 euros pour les classes moyennes et populaires pour l’achat de voitures électriques", cumulable avec les aides de l'Etat.

"Je me bats pour que notre région ne tombe pas dans les mains d’une alliance entre la gauche et l’extrême gauche avec des sympathies indigénistes, islamo-gauchistes et décroissantes. Ce serait la faillite économique et républicaine pour notre région et pour la France", selon Valérie P...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :