Régionales: le nationaliste Gilles Simeoni l'emporterait en Corse

·1 min de lecture

Le président autonomiste sortant du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, l'a emporté dimanche au second tour des régionales avec 40,6% des voix, devant Laurent Marcangeli, le maire d'Ajaccio et tête d'une liste d'union de la droite (32%). 

Le président autonomiste sortant du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, l'a emporté dimanche au second tour des régionales avec 40,6% des voix, devant Laurent Marcangeli, le maire d'Ajaccio et tête d'une liste d'union de la droite (32%), selon une estimation.

Jean-Christophe Angelini, à la tête de la liste PNC-Corsica Libera, arrive troisième avec 15,1% des voix, devant Paul-Felix Benedetti, à la tête du parti indépendantiste radical Core in Fronte, qui a obtenu 12,2% des suffrages.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles