Régionales : je n'étais pas en droit de voter au premier tour, puis-je voter au second ?

·1 min de lecture

Le premier tour des élections régionales, dimanche dernier, s'est caractérisé par un fort taux d'abstention, à 66,72%. Pour certaines personnes qui n'avaient pas le droit de glisser leur bulletin dans l'urne ce jour-là, la donne a changé en l'espace d'une semaine. Imaginons par exemple des jeunes qui viennent de fêter leurs 18 ans ces derniers jours, ou encore des gens qui ont reçu la nationalité française. L'avocat Roland Perez se penche sur tous ces cas particuliers et nous explique la marche à suivre pour le second tour.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Si vous venez tout juste d'avoir 18 ans

Un jeune majeur est inscrit d'office sur les listes électorales, sans avoir à faire une quelconque démarche.

Si vous venez d'obtenir la nationalité française

Même chose dans ce cas-là, l'inscription est automatique et ne nécessite aucune démarche spécifique.

Si vous n'étiez pas inscrit pour le premier tour à la suite d'une erreur

Dans ce cas-là, il est nécessaire qu'une décision judiciaire soit rendue pour prévoir l'inscription. Le tout avant ce dimanche, ce qui est quasiment impossible vu les délais.

Si on est en retard pour sa procuration

La production peut être donnée jusqu'au dernier moment si elle est validée par le commissariat ou la gendarmerie, à l’aide d'un formulaire téléchargeable ici.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles