Régionales : Marine Le Pen annonce le ralliement de Florent de Kersauson

·1 min de lecture
Marine Le Pen s'est dite dans un point de presse « très heureuse » de voir Florent de Kersauson « nous accorder sa confiance » alors qu'« il n'était pas au RN et a fait le choix de nous rejoindre ».
Marine Le Pen s'est dite dans un point de presse « très heureuse » de voir Florent de Kersauson « nous accorder sa confiance » alors qu'« il n'était pas au RN et a fait le choix de nous rejoindre ».

Florent de Kersauson, tête de liste du Rassemblement national dans le Morbihan pour les élections régionales de juin. Marine Le Pen a annoncé jeudi, à La Trinité-sur-Mer, le ralliement de l'homme d'affaires breton, frère du navigateur Olivier et ami de longue date de la famille Le Pen.

La cheffe du RN et candidate à l'Élysée, visiblement ravie de revenir dans la ville natale de son père, Jean-Marie Le Pen, où elle a passé de nombreux étés, s'est dite dans un point de presse « très heureuse » de voir Florent de Kersauson « [leur] accorder sa confiance » alors qu'« il n'était pas au RN et a fait le choix de [les] rejoindre ».

À LIRE AUSSIComment Muselier s'est forgé contre le Front national

Fondateur de la Route du rhum, course à la voile transatlantique en solitaire, Florent de Kersauson, âgé de 71 ans, a expliqué avoir rejoint le RN ? sans prendre sa carte ? par « dégoût » des Républicains pour lesquels il a « voté pendant 40 ans ». « J'ai voté pour Marine Le Pen pour la première fois en 2017. Je n'avais pas confiance en Emmanuel Macron » et « aujourd'hui l'image du RN a changé ».

Florent de Kersauson a travaillé 20 ans chez Alcatel, avant de diriger une société de gestion de portefeuilles, Nestadio Capital, pour laquelle il a été condamné en septembre par l'AMF à une amende de100 000 euros, assortie d'une interdiction d'exercer la profession de gérant ou de dirigeant d'une société de gestion pendant 5 ans.

Son frère Olivier de Kersauson a appris à naviguer su [...] Lire la suite