Régionales : les maires ruraux disent non aux recommandations du conseil scientifique

Source AFP
·1 min de lecture

Les régionales et départementales doivent-elles être maintenues les 13 et 20 juin ? Alors que l'épidémie de Covid-19 maintient la pression sur les services de réanimation, la question suscite les divisions au sein de la classe politique. Le gouvernement a demandé aux maires, vendredi 9 avril 2021, d'indiquer si, oui ou non, les conditions préconisées par le comité scientifique leur semblaient réunies pour tenir ces deux scrutins. La réponse de l'Association des maires ruraux de France (AMRF) est catégorique : c'est non. Dans un courrier, consulté par l'Agence France-Presse samedi 10 avril 2021, le président Michel Fournier a rejeté les recommandations du conseil scientifique, jugeant notamment « inacceptable » que les membres des bureaux de vote soient obligatoirement vaccinés.

Dans un avis remis le 29 mars à Matignon, le conseil scientifique préconisait de « solliciter des personnes vaccinées », « c'est-à-dire des personnes plus âgées », pour tenir les bureaux. Le vote pourrait se dérouler « en extérieur » et la tenue du scrutin « obligera à un nettoyage strict » des écoles mobilisées. D'après le président de l'AMRF, « imposer de telles dispositions aux élus locaux est difficilement compatible avec la pratique constatée dans les communes rurales, où il est parfois complexe de trouver des assesseurs en nombre sans mobiliser le personnel communal », a-t-il fait savoir, dans une lettre, au Premier ministre Jean Castex.

À LIRE AUSSIRégionales : Bergé veut suivr [...] Lire la suite