Régionales: Mélenchon propose un compromis aux Verts sur les têtes de liste

·1 min de lecture

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a proposé dimanche un compromis aux Verts dans les négociations pour les régionales, en acceptant que LFI n'ait qu'une seule tête de liste -- et EELV les autres -- dans six régions en discussions.

"Voilà ce que je dis aux Verts: (...) vous avez une tête de liste" et bientôt "une deuxième" puisqu'"on est en train de terminer la négociation ailleurs", a affirmé sur France inter M. Mélenchon, qui n'a pas précisé quelles régions étaient concernées.

"Il en reste six, acceptez qu'il y ait une région en contrepartie, et on vous cède les têtes de liste dans les cinq autres", a-t-il proposé.

Ces six régions sont celles où EELV a repris contact pour ouvrir des discussions, a-t-on précisé au mouvement sans donner plus de précisions.

Une alliance Verts-PCF-LFI-PS a été conclue début mars derrière l'écologiste Karima Delli pour ces régionales de juin dans les Hauts-de-France.

L'accord sur la tête de liste LFI pourrait être "par exemple en Ile-de-France" où le secrétaire national des Verts Julien Bayou "pourrait faire le beau geste pour Clémentine Autain" ou en PACA, a estimé M. Mélenchon.

A l'échelle nationale, les potentiels partenaires d'EELV lui reprochent une attitude hégémonique après des européennes et municipales réussies.

"Les écologistes considèrent absolument partout qu'il n'y a qu'eux qui peuvent être tête de liste et par conséquent il ne supportent rien", a affirmé M. Mélenchon, lançant: "Faites la démonstration que vous êtes capable de faire autre chose que de vouloir tout commander? tout diriger".

cg/cs/swi