Régionales : l’abstention record se confirme au second tour

·1 min de lecture
L'abstention a de nouveau atteint un seuil record ce dimanche (illustration).
L'abstention a de nouveau atteint un seuil record ce dimanche (illustration).

Le second tour des régionales a confirmé dimanche 27 juin une abstention quasi record autour de 66 %, et la prime donnée par les électeurs aux sortants LR et PS, mais il marque aussi l'échec du RN à remporter une région, y compris Paca, sa meilleure chance à dix mois de la présidentielle. Après la fermeture des derniers bureaux de vote à 20 heures, la participation des quelque 48 millions d'électeurs appelés aux urnes dimanche s'établit à environ 33 % en France métropolitaine, au même niveau qu'au premier tour, et bien en dessous des 55,57 % de 2015. Marquant une envolée vertigineuse par rapport à 2015, l'abstention atteint quelque 66 % (66,7 % au premier tour, 41,59 % au second tour de 2015), malgré les appels au voté répétés de la classe politique entre les deux tours. L'abstention a été record en région Grand Est (70 % selon Ipsos SopraSteria à 18 heures), tandis que, comme au premier tour, la Corse affiche la plus forte participation (41,8 %).

Si les sondages prédisaient avant le premier tour du 20 juin une victoire au RN en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le parti de Marine Le Pen et son candidat Thierry Mariani (ex-LR devenu RN) voient la victoire filer à son frère ennemi Renaud Muselier, président LR sortant. Renaud Muselier engrange 53 à 55 % des suffrages contre 44 à 46 % pour Thierry Mariani, selon les sondages à la sortie des bureaux de vote. Dans cette région, la participation a grimpé de quatre points entre les deux tours.

À LIRE AUSSIAbstent [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles