Régionales dans les Hauts-de-France: Xavier Bertrand toujours favori mais duel serré avec le RN

·2 min de lecture
Xavier Bertrand le 19 octobre 2020 lors d'une réunion à Bercy à propos de l'usine Bridgestone  - ERIC PIERMONT © 2019 AFP
Xavier Bertrand le 19 octobre 2020 lors d'une réunion à Bercy à propos de l'usine Bridgestone - ERIC PIERMONT © 2019 AFP

Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand (ex-LR), candidat déclaré pour la présidentielle 2022, reste en tête des intentions de vote pour les élections régionales, mais toujours talonné de très près par le candidat RN Sébastien Chenu, selon un sondage OpinionWay pour CNews dévoilé ce lundi.

Si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche prochain, Xavier Bertrand recueillerait 33% des voix exprimées sur sa liste soutenue par Les Républicains (LR) et l'UDI, avec seulement un point d'avance sur Sébastien Chenu (32%).

Karima Delli, candidate de l'union de la gauche (LFI-PCF-PS-EELV) obtiendrait 17% des suffrages, suivie par le candidat de la majorité présidentielle (LREM-MoDem-Agir) Laurent Pietraszewski, qui avec 11% se maintiendrait de justesse au second tour.

Vers une quadrangulaire?

Suivent les listes de Debout la France de José Evrard (4%), du parti des citoyens conduite par Audric Alexandre (2%) et de Lutte ouvrière conduite par Eric Pecqueur (1%). Près d'un quart des personnes interrogées (24%) n'ont pas exprimé d'intention de vote.

En cas de quadrangulaire au second tour, Xavier Bertrand serait réélu avec 36% des suffrages exprimés, M. Chenu obtenant 34% des voix, suivi par Karima Delli (19%) et Laurent Pietraszewski (11%), selon ce sondage.

Mais en cas de triangulaire, sans la liste LREM, 44% des sondés voteraient pour Xavier Bertrand, 35% pour Sébastien Chenu et 21% pour Karima Delli.

Les intentions de vote stables

Trois précédents sondages, dévoilés le 20 mai par Ifop-Fiducial, et début mai par les instituts Ipsos et BVA, livraient des résultats proches, montrant une relative stabilité des intentions de vote.

Xavier Bertrand était toujours donné vainqueur avec deux à trois points d'avance sur Sébastien Chenu au premier tour et deux à quatre points au second tour en cas de quadrangulaire, selon les enquêtes. Une triangulaire sans LREM au second tour lui assurait en revanche une avance confortable.

L'enquête OpinionWay a été menée auprès d'un échantillon de 1.048 personnes inscrites sur les listes électorales dans les Hauts-de-France, issu d'un échantillon de 1.126 personnes représentatif de la population régionale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 26 au 29 mai 2021. La marge d'erreur est de 1,5 à 3 points.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles