Régionales dans les Hauts-de-France : ce qu'il faut retenir de notre débat de l'entre-deux tours

·3 min de lecture

Ce jeudi soir, les antennes de BFMTV et BFM Lille reçoivent les trois candidats en lice au second tour des régionales dans les Hauts-de-France: Karima Delli, Xavier Bertrand et Sébastien Chenu. Confrontations des programmes, passes d'armes et séquences fortes, voici ce qu'il faut en retenir.

Xavier Bertrand, pour la droite, Sébastien Chenu pour le Rassemblement national et Karima Delli, pour la gauche: ils ne sont plus que trois à être candidats au second tour des élections régionales dans les Hauts-de-France, qui aura lieu dimanche. Ce jeudi soir, les trois têtes de listes désireuses de briguer la présidence du Conseil régional de la région débattaient sur le plateau de BFMTV et BFM Grand Lille. 

Avec 41.39% des voix, le président sortant (ex-LR) Xavier Bertrand s'est assuré une confortable avance au premier tour pour boucler sa reconduction et légitimer ses ambitions présidentielles. Sébastien Chenu, candidat RN, n'engrange que 24,38% des voix. La gauche, elle, est pour sa part en bonne voie pour revenir dans l'hémicycle.

· "Ne pas faire de cette élection la primaire de la présidentielle"

Dans leurs propos liminaires, le candidat Rassemblement national Sébastien Chenu et la candidate écologiste Karima Delli ont appelé les électeurs à contrer les ambitions du président sortant Xavier Bertrand, et à laisser la place à l'alternance politique.

"Pendant six ans, beaucoup de blabla et pas de résultats. Dimanche prochain, ne laissez personne décider à votre place. Ne laissez pas la droite faire de cette élection la primaire de la présidentielle", a lancé la tête de liste et eurodéputée écologiste, alors que Xavier Bertrand est également candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2022.

Sébastien Chenu, tête de liste du Rassemblement national, a lui aussi appelé les électeurs à ne pas se laisser tenter par l'abstention, et à faire le choix de l'alternance politique: "certains veulent vous casser la mâchoire, comme monsieur Bertrand", a-t-il rappelé, en référence aux récents propos du président sortant de la région. "Mais montrez que c’est vous qui avez votre destin en mains. Votez pour une belle alternance", a encore lancé Sébastien Chenu. 

· Karima Delli priorise la lutte contre les violences faites aux femmes

Lors du débat d'entre-deux tours, la candidate écologiste a mis en avant son engagement contre les violences faites aux femmes dans la région Hauts-de-France. Karima Delli s'est ainsi distinguée de ses deux rivaux en mettant en avant sa volonté de mettre en place des maisons pour protéger les femmes victimes de violences:

"Vous êtes bien bavards sur la sécurité messieurs. Mais j’aimerais qu’on soit mobilisés autour de la sécurité des femmes. Je serai la présidente qui mettra en place des maisons protégeant ces femmes et leurs enfants", a-t-elle souligné.

Alors que les candidats étaient interrogés sur les questions liées aux transports en commun, Karima Delli a dit vouloir s'attaquer aux violences qui ont lieu en leur sein: "Je n’ai pas envie que les scènes d’agression soient seulement filmées, il faut de la présence humaine, et de nombreuses gares n’ont plus de personnel!". 

· Bertrand exclut "tout dialogue" avec les dirigeants du RN

Le président sortant de la région a déclaré, à l'adresse de Sébastien Chenu, qu'il excluait "tout dialogue" avec les dirigeants du Rassemblement national. "Je ne vais pas passer mon temps à discuter avec M. Chenu. Il n'y a jamais eu de dialogue possible, et il n'y en aura jamais en ce qui me concerne", a-t-il affirmé. 

"Ceux qui profitent des colères, des problèmes des gens sans chercher la moindre solution... je les combats depuis des années", a poursuivi Xavier Bertrand.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles