Régionales dans les Hauts-de-France: Karima Delli confirme maintenir sa liste au second tour

·1 min de lecture
Karima Delli lors d'une réunion de EELV, le 9 avril 2016 à Paris - JACQUES DEMARTHON © 2019 AFP
Karima Delli lors d'une réunion de EELV, le 9 avril 2016 à Paris - JACQUES DEMARTHON © 2019 AFP

Karima Delli se maintient au second tour des élections régionales dans les Hauts-de-France. La candidate a confirmé ce lundi sur BFMTV vouloir déposer sa liste "ce matin pour être bien présente au second tour et proposer un programme réellement écologiste".

Dimanche soir, la liste d'union de la gauche et des écologistes, menée par la députée européenne, est arrivée en troisième position avec 19% des voix au premier tour. Elle est devancée par la liste RN de Sébastien Chenu (24%) et celle du président sortant Xavier Bertrand (41%).

Un scrutin "nationalisé" dans les Hauts-de-France

"Les écologistes et la gauche sont de retour au sein du conseil régional", s'est félicitée dimanche soir Karima Delli, annonçant son intention de se maintenir. "Avec les résultats actuels, il n'y a pas de risque que l'extrême droite s'empare de notre région".

Par ailleurs, ce lundi matin, Karima Delli a déploré sur BFMTV que le scrutin dans les Hauts-de-France ait été nationalisé, entre les ambitions présidentielles de Xavier Bertrand et les cinq ministres de la liste LaREM "venus faire un petit show".

"Tout ça a fait perdre la boussole à nombre de nos concitoyens parce qu'on a pas vraiment parler de leur vie (...) Si les politiques ne s'intéressent pas à la vie des gens, les gens ne s'intéressent plus à la vie politique", a estimé la députée européenne pour expliquer l'abstention record qui a marqué le premier tour de cette élection sur l'ensemble du territoire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles