Régionales dans les Hauts-de-France: la candidature d'Agnès Pannier-Runacher est valide

·2 min de lecture
La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher. - Martin BUREAU © 2019 AFP
La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher. - Martin BUREAU © 2019 AFP

La ministre Agnès Pannier-Runacher a produit toutes les pièces nécessaires à sa candidature à l'élection régionale dans les Hauts-de-France, sur la liste LaREM du Pas-de-Calais, a indiqué la préfecture ce jeudi à l'Agence France-Presse (AFP), après les doutes formulés par l'entourage de Xavier Bertrand.

"La liste 'Hauts-de-France unis', sur laquelle figure Madame Pannier-Runacher au titre de la section du Pas-de-Calais, a été régulièrement enregistrée par les services de la préfecture, toutes pièces requises ayant été produites, permettant ainsi la délivrance d'un récépissé définitif d'enregistrement", a répondu la préfecture du Nord, sollicitée par l'AFP sur ce dossier.

Christophe Coulon, bras droit de Xavier Bertrand, candidat (ex-LR) à la présidentielle et à sa réélection à la tête de la région Hauts-de-France, avait demandé lundi au préfet de vérifier si la ministre déléguée chargée de l'Industrie pouvait légalement être candidate dans le Pas-de-Calais.

"Très sereine"

Il soulignait qu'elle était "inscrite, au moins jusqu'à l'année dernière, sur les listes électorales de Paris", puisque candidate aux municipales dans le 16e arrondissement.

Quant à la possibilité qu'elle ait un lien fiscal avec une commune de la région, il relevait que sur sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Agnès Pannier-Runacher mentionnait être propriétaire de deux biens situés à Paris.

L'entourage de la ministre avait rétorqué qu'elle était "très sereine" puisqu'elle avait "désormais une partie de sa vie personnelle dans le Pas-de-Calais".

Cinq membres du gouvernement sur la liste

L'entourage avait aussi déploré que Christophe Coulon soit "en service commandé" pour Xavier Bertrand, jugeant que ce n'était pas "très glorieux de la part d'un candidat à l'élection présidentielle".

Selon le code électoral, peuvent être candidats aux régionales les citoyens "qui sont domiciliés dans la région ou ceux qui, sans y être domiciliés, y sont inscrits au rôle d'une des contributions directes au 1er janvier de l'année dans laquelle se fait l'élection, ou justifient qu'ils devaient y être inscrits à ce jour".

Agnès Pannier-Runacher figure avec quatre autres membres du gouvernement sur la liste LaREM dans les Hauts-de-France, envoyés pour tenter de troubler le duel annoncé entre Xavier Bertrand et la liste Rassemblement national de Sébastien Chenu.

Menée par le secrétaire d'État chargé des Retraites Laurent Pietraszewski, la liste "Hauts-de-France unis" inclut également le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, le ministre délégué chargé des PME Alain Griset et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles