Régionales : réélu en Paca, Renaud Muselier (LR) prive le RN d'une première région

·1 min de lecture

En ballotage défavorable à l'issue du premier tour des élections régionales, Renaud Muselier, président LR sortant en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a finalement conservé son fauteuil, privant d'une première région le Rassemblement national et sa tête de liste Thierry Mariani, un ancien Républicain. "J'ai gagné, nous avons gagné", "la logique d'unité" a "démenti tous les pronostics", a déclaré le président des Régions de France, insistant sur cette "logique de rassemblement" qu'il avait engagée dès avant le premier tour en incluant notamment des Marcheurs sur sa liste, provoquant au passage un véritable psychodrame dans son parti.

Régionales : découvrez tous les résultats du second tour

Remerciant les Républicains, sa "famille politique", dans son QG de la Joliette, face au port, M. Muselier a aussi salué "les membres de la majorité présidentielle" qui lui ont "tendu la main". Devancé de 4,5 points par l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy au premier tour (36,4% contre 31,9%), Renaud Muselier a largement refait son retard pour finalement s'imposer de plus de 14 points, avec 56,8% à 57,7% des suffrages selon les chiffres des différents instituts de sondage pour la région Paca.

Une abstention qui recule mais reste très forte

Après Jean-Marie Le Pen, candidat par trois fois du Front national dans la région (en 1992, 1998 et 2010), puis sa petite-fille, Marion Maréchal-Le Pen, en 2015, c'est donc Thierry Mariani qui a échoué cette fois à gagner la région pour le parti désormais...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles