Régionales : pour Clémentine Autain (LFI), Manuel Valls est "un homme qui a perdu toute boussole"

·1 min de lecture

Invité jeudi matin sur Europe 1, l'ancien Premier ministre Manuel Valls refuse de soutenir la liste d'union de la gauche réalisée dans la région Ile-de-France, à l'occasion des élections régionales. En cause ? Le ralliement de Clémentine Autain, candidate de La France insoumise au premier tour de l'élection, avec Julien Bayou (EELV) et Audrey Pulvar (PS) pour présenter une liste commune face à Valérie Pécresse, actuelle présidente LR et candidate à sa réélection à la tête de l'Ile-de-France. 

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

"Cet homme a perdu toute boussole"

Les déclarations de l'ancien Premier ministre ne sont pas passées inaperçues du côté de La France insoumise . "Manuel Valls, ce n'est pas nouveau, est en croisade avec une grande partie de la gauche", contre le parti de Jean-Luc Mélenchon, regrette la députée LFI Clémentine Autain, au micro d'Europe 1.

Pour elle, Manuel Valls n'est plus à une contradiction près dans ses déclarations : "Manuel Valls n'a eu aucune pudeur pour aller manifester avec l'extrême droite en Espagne et aujourd'hui, il revient en France pour faire des leçons de lutte contre le Rassemblement national tout en appelant à voter pour Valérie Pécresse qui, elle même, marche dans les pas de l'extrême droite. Tout ça n'a absolument aucun autre sens que celui de voir à quel point cet homme a perdu toute boussole."

"Nous pouvons gagner la région"

Alors que Manuel Valls martèle régulièrement qu'il existe deux gauches "irréconciliables&...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles