Régionales, une campagne avec la présidentielle de 2022 dans le viseur

Nils Buchsbaum
·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour Véronique Reille-Soult : "Les boomers ont mal pris la campagne d'EELV"

Des portraits sur fond vert de personnalités comme Éric Zemmour, Alain Finkielkraut ou Gérald Darmanin, ou encore des personnes aux cheveux gris, heureux sur une plage avec ces mots : « Les boomers iront voter ».
Cette campagne de communication digitale d’Europe Ecologie les Verts incitant les plus jeunes à s’inscrire sur les listes électorales n’est pas passée inaperçue. Certains ont largement protesté sur les réseaux sociaux se sentant stigmatisés, comme le déclare Véronique Reille-Soult : « Peu de monde a soutenu la campagne d’ailleurs elle a été retirée rapidement par EELV et les Boomers en question n’ont pas trop apprécié… »

Le sociologue et consultant Erwan Lecoeur rappelle cependant que « l’expression « boomer » s’est démocratisée en 2018-2019 pour railler un certain nombre de gens qui ont en effet l’âge des babyboomers (nés après la Seconde guerre mondiale) mais qui sont ceux surtout montrés du doigt pour avoir accusé et agressé Greta Thunberg et toute cette « génération climat » ».
Il ajoute : « Il y aurait donc un malentendu générationnel puisqu’un babyboomer et un boomer ce n’est pas la même chose pour ces jeunes de moins de trente ans ».

Au-delà de ce phénomène qui peut paraître à première vue anecdotique, pour le sociologue « il y a un vrai clivage générationnel qui est en train de prendre place dans notre société et on voit que les politiques n’hésitent pas à en jouer. Ce clivage est aussi un clivage pour ou contre l’écologie, le vrai clivage est peut-être même là désormais ».


« Les dirigeants des Républicains ont perçu le rapprochement entre Muselier et LREM comme une manœuvre du parti présidentiel pour les écraser dans la perspective de 2022 »

Plus à droite sur l’échiquier politique, on a pu assister ces dernières semaines aux disputes et invectives de plusieurs cadres du parti Les Républicains (...) Lire la suite sur Public Sénat

Déconfinement : « A court terme, la frénésie de revoyager et de repartir en vacances sera très forte »

Remboursement de la dette covid : les économistes divisés sur la stratégie à adopter par la France

Régionales : la Bretagne se déchire autour de la succession de Jean-Yves Le Drian

Généralisation du Pass Culture : « Emmanuel Macron pourra le mettre sur son tract de campagne en 2022 », raille Jean-Raymond Hugonet

Irresponsabilité pénale : que contient la proposition de loi du Sénat ?