Régionales : "C’était important d'écouter" les maires, estime Marc Fesneau

Le Covid-19 a fait un million de morts en Europe et la France va atteindre les 100 000 décès. “A un moment viendra le temps des hommages. On a d’abord besoin de lutter contre le virus”, commente Marc Fesneau, le ministre des Relations avec le Parlement, dans les “4 Vérités” mardi 13 avril. Les maires, à 56%, pensent pouvoir organiser les élections régionales et départementales les 13 et 20 juin. “C’était important de les écouter", réagit le numéro deux du MoDem. "Ce qui compte, outre le vote, c’est qu’il puisse y avoir une campagne et que les citoyens aient envie d’aller voter. Il y a aussi un travail à faire avec les élus pour s’organiser en amont afin de déterminer ceux qui vont tenir les bureaux de vote et pouvoir vacciner un maximum d’assesseurs", développe-t-il. Candidat "dans les jours qui viennent" "Je n’ai pas encore déclaré officiellement ma candidature pour les régionales en Centre-Val-de-Loire, je le ferai dans les jours qui viennent", précise Marc Fesneau. Ce scrutin comporte deux difficultés selon le ministre : "La Région est souvent une collectivité assez éloignée des citoyens et l’autre c’est de rentrer en contact avec les citoyens pour parler de son projet en pleine épidémie".