Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes: Gérard Collomb refuse d'assister au meeting de Bruno Bonnell

·1 min de lecture
Yann Cucherat et Gérard Collomb. - PHILIPPE DESMAZES / AFP
Yann Cucherat et Gérard Collomb. - PHILIPPE DESMAZES / AFP

L'histoire entre Gérard Collomb et LaREM est décidément devenue tumultueuse. L'ancien maire de Lyon a annoncé ce jeudi qu'il ne serait pas présent au meeting de Bruno Bonnell. La tête de liste de la majorité présidentielle aux régionales rassemble ses soutiens ce jeudi soir au Stade de Gerland, en présence du Premier ministre Jean Castex.

Dans ce court texte, signé avec Yann Cucherat, ex-candidat aux municipales à Lyon, et Louis Pelaez, membre du groupe "Pour Lyon", les trois élus disent avoir fait ce choix non "par incivilité", mais "pour exprimer (leur) déception face à une liste qui aurait dû être de rassemblement".

Tous les trois déplorent "l'exclusion de celles et ceux qui s'étaient présentés avec (eux) aux élections muncipales et métropolitaines".

Détérioration des relations

Au moment de boucler sa liste en mai dernier, Bruno Bonnell n'avait pas caché son agacement face aux tentatives des barons lyonnais, Gérard Collomb et David Kimelfeld, pour placer leurs candidats, comme le rapportait Le Progrès.

Pour l'ancien maire de Lyon et ancien ministre de l'Intérieur, cette absence ressemble à un nouveau coup de canif dans sa relation avec LaREM, mouvement qu'il a pourtant contribué à lancer en 2016. Mais les élections municipales et métropolitaines ont laissé des traces.

Durant l'entre-deux tours, Gérard Collomb s'était vu retirer l'investiture LaREM après avoir passé un accord avec Les Républicains. Auparavant, son combat face à David Kimelfeld, candidat dissident pour les métropolitaines, avait contribué à déchirer la majorité présidentielle locale.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles