Régionales : comment Audrey Pulvar s'est imposée comme candidate de gauche en Ile-de-France

·1 min de lecture

Lundi, Audrey Pulvar franchira une étape de plus dans la course à la présidence de la région Ile de France. L'adjointe d'Anne Hidalgo en charge de l'alimentation durable et de l'agriculture mettra en ligne le clip de campagne réalisé pour sa liste aux élections régionales, prévues en juin, "l'Ile de France en commun". Un intitulé qui fleure bon la filiale de la liste "Paris en commun", qu'avait conduite Hidalgo aux municipales. Dans la vidéo apparaissent le président du département de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, le maire de Seine Saint Denis, Mathieu Hanotin, et quelques invités surprise. Mais pas Hidalgo, son premier soutien. Peut-être par crainte que le marrainage politique soit trop flagrant… La maire de Paris sera en revanche là samedi prochain pour le lancement d'une plateforme participative citoyenne.

En ce tout début de campagne, personne ne se détache vraiment à gauche : ni le secrétaire national des Verts, Julien Bayou, ni la députée de La France Insoumise, Clémentine Autain, ni Pulvar. Le soutien d'Anne Hidalgo pourrait donc contribuer à faire la différence. Entre les deux femmes, le courant est passé à grande vitesse. Quand Hidalgo fut attaquée pour son projet de piétonnisation d'une partie des voies sur berges, Pulvar fut l'une des rares voix à lui apporter son soutien. La maire de Paris traversait alors une mauvaise passe. "Ça l'a touchée", raconte Pulvar. Et de poursuivre, à la manière d'une Jeanne Moreau dans Le Tourbillon de la vie : "On s'est conn...


Lire la suite sur LeJDD