Régionales 2021 : le sort de Renaud Muselier débattu lors d’un comité stratégique des Républicains

Les Républicains (LR) ne décolèrent pas, après l’annonce d’un accord, conclu durant le week-end du 1er et 2 mai, entre Renaud Muselier, président LR de la Région Sud et La République en marche (LREM). Alors que se tient en urgence un comité stratégique au siège des Républicains, mardi 4 mai, son exclusion du parti pourrait être décidée. "C’est une des hypothèses, à laquelle s’ajoute une question centrale : faut-il présenter une candidature en plus de celle de Renaud Muselier ? Si tel est le cas, le parti devra se presser, car le dépôt des candidatures est fixé au 17 mai", précise Léopold Audebert, en direct du siège des Républicains, à Paris, mardi matin. Un étau entre le RN et LREM ? Alors, faut-il aller jusqu’à l’exclusion de Renaud Muselier des Républicains ? "Pour Éric Ciotti, ce dernier a déjà franchi la ligne rouge, puisqu’il est devenu selon lui un adversaire du parti. Les tensions sont très vives, avec beaucoup de crispations. À l’approche de 2022, tous se posent une autre question cruciale : les Républicains sont-ils dans un étau entre le Rassemblement national et LREM ?", conclut Léopold Audebert.