Régionales 2021: le conseil d'Angela Merkel à la France pour contrer l'abstention

·1 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

ABSTENTION -  Près de 66%. C’est le taux d’abstention de ce deuxième tour des élections régionales et départementales. Désintérêt pour la politique, mécontentement, dysfonctionnements techniques pendant la campagne... Les raisons sont plurielles et les solutions tout autant. Angela Merkel, auditionnée avec Jean Castex devant l’Assemblée parlementaire franco-allemande, en a suggéré une ce lundi 28 juin: le vote par correspondance. 

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, la chancelière allemande a répondu à la question de la députée Cécile Untermaier. La socialiste de la Saône-et-Loire l’interrogeait sur la participation allemande à une élection régionale en Saxe-Anhalt. Cette dernière, qui a eu lieu le 6 juin, a rassemblé près de 60% des électeurs, largement plus qu’en France donc.

Différence de mobilisation

Tandis qu’on a beaucoup parlé de l’abstention des classes populaires et des jeunes pour expliquer les chiffres dans l’Hexagone, Cécile Untermaier a fait remarquer dans sa prise de parole que la Saxe-Anhalt est un Land “réputé plus pauvre et moins développé que le reste” de l’Allemagne.

Entre les deux voisins européens, une différence de résultats dans les urnes qu’Angela Merkel explique ainsi: “En Allemagne, il y a le vote par correspondance et au cours de cette pandémie, c’est quelque chose qui était très important. [...] Je pense que c’est l’aspect qui a permis de maintenir le taux de participation à un niveau élevé.”

En France, nombreuses ont été les voix qui ont mis en avant l’idée du vote par correspondance...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles