Régionales 2021 : les bureaux de vote face à un manque d’assesseurs

·1 min de lecture
Dans une circulaire envoyée le 28 avril dernier, le ministère de l'Intérieur conseillait vivement de choisir en priorité des assesseurs ayant reçu deux doses du vaccin anti-Covid ou étant « immunisés ». 
Dans une circulaire envoyée le 28 avril dernier, le ministère de l'Intérieur conseillait vivement de choisir en priorité des assesseurs ayant reçu deux doses du vaccin anti-Covid ou étant « immunisés ».

À moins d'un mois des élections départementales et régionales, qui se tiennent les 20 et 27 juin, les municipalités sont nombreuses à manquer d'assesseurs. « La crise sanitaire a aggravé des difficultés déjà existantes », explique Philippe Laurent, secrétaire général de l'Association des maires de France et maire UDI de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, dans les colonnes du Parisien, jeudi 27 mai.

La tâche est d'autant plus ardue qu'il faut désormais que les assesseurs soient le plus possible vaccinés, rappelle BFMTV. En effet, dans une circulaire envoyée le 28 avril dernier, le ministère de l'Intérieur conseillait vivement de choisir en priorité des assesseurs ayant reçu deux doses du vaccin anti-Covid ou étant « immunisés ».

Une rémunération proposée aux volontaires

« La simultanéité des deux scrutins oblige aussi à doubler les effectifs. Nous avions demandé à mutualiser les bureaux, mais cela nous a été refusé par l'État qui a considéré que cela porterait préjudice à la transparence des élections », déplore également Philippe Laurent, auprès du quotidien francilien.

À LIRE AUSSIEntre Tour de France et deuxième tour des régionales, il faudra choisir

Les municipalités font donc preuve d'imagination et multiplient les initiatives pour combler ce manque. À Perpignan, par exemple, une rémunération est proposée aux volontaires. Les présidents et secrétaires des bureaux toucheront ainsi 300 euros par tour de scrutin et les assesseurs 200 euros, rapporte la chaîne d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles