Régionales en Île-de-France : ce qu’il faut retenir du premier débat

Source AFP
·1 min de lecture
Les deux tours des élections régionales se tiendront les dimanches 20 et 27 juin 2021.
Les deux tours des élections régionales se tiendront les dimanches 20 et 27 juin 2021.

Les principaux adversaires de Valérie Pécresse lors des élections régionales en Île-de-France, hormis le candidat du Rassemblement national (RN) Jordan Bardella, non invité, ont présenté, ce mardi 27 avril à Paris, leurs propositions sur l'économie sociale et solidaire (ESS), durant un débat qui a duré deux heures. Ces derniers n'ont pas manqué d'égratigner le bilan de la présidente sortante, défendu par Alexandra Dublanche, sa vice-présidente chargée du développement économique

Audrey Pulvar (PS), Julien Bayou (EELV/Génération.s), Clémentine Autain (LFI/PCF) et Laurent Saint-Martin (LREM) ont échangé sur « un vrai secteur économique », selon la candidate socialiste, selon qui l'ESS est une « partie de la solution face à l'enjeu de l'urgence climatique et des inégalités qu'il aggrave ». Alors que Valérie Pécresse (Libres !, ex-LR) n'a pas encore fait acte de candidature, elle a décidé de se faire représenter par l'une de ses vice-présidentes lors de ce débat qui était « une audition des candidats déclarés », a fait valoir son entourage.

À LIRE AUSSIÉlections régionales : les arrière-pensées (trop) politiques du pouvoir

L'organisateur, la chambre régionale de l'économie sociale et solidaire (Cress) Île-de-France, avait choisi de ne pas inviter Jordan Bardella, candidat du Rassemblement national. Alexandra Dublanche a dénoncé « un débat avec des contre-vérités non-stop », défendant le « bon bilan » de Valérie Pécresse sur l'économie sociale. « La région a mis l [...] Lire la suite