Régionales en Île-de-France: pour Bardella, Pécresse "va être élue" et "souhaite anesthésier toute opposition"

·1 min de lecture
Jordan Bardella (RN) est l'invité de BFMTV et BFM Paris pour le débat de l'entre-deux tours des régionales en Île-de-France - BFMTV
Jordan Bardella (RN) est l'invité de BFMTV et BFM Paris pour le débat de l'entre-deux tours des régionales en Île-de-France - BFMTV

"On ne va pas mentir aux Français et aux Franciliens qui nous regardent ce soir." Ce mercredi soir, Jordan Bardella, la tête de liste Rassemblement national (RN) en Île-de-France, a fait une déclaration qui a pu sembler, dans un premier temps, étonnante sur BFMTV et BFM Paris, lors du débat de l'entre-deux tours concernant les régionales.

Selon lui, Valérie Pécresse va ainsi "être élue présidente de la région dimanche prochain", lors du second tour du scrutin. Et le candidat RN arrivé second au premier tour d'ajouter:

"Elle le sait parfaitement, tout le monde le sait. En cherchant à enfermer le débat entre d'un côté Valérie Pécresse qui va être réélue dimanche et une extrême-gauche caricaturale qui n'a aucune chance de l'emporter, Valérie Pécresse souhaite en réalité anesthésier toute opposition."

"Des élus d'opposition intransigeants"

Le vice-président du RN a, de fait, invité les électeurs, qui se sont largement abstenus lors du premier tour, à voter pour sa liste. Car cela permettra, selon lui, d'avoir "des élus d'opposition intransigeants avec les compromissions de Valérie Pécresse et de la gauche".

En Île-de-France, la présidente sortante Valérie Pécresse (Libres!) est arrivée en tête au premier tour du scrutin avec 35,94% des suffrages exprimés, suivie par Jordan Bardella (RN), qui a récolté 13,12%. Julien Bayou (EELV) quant à lui avait récolté 12,95%, Audrey Pulvar (PS) 11,07% et Clémentine Autain (LFI) 10,24%. Le dernier candidat à se qualifier pour le second tour est Laurent Saint-Martin (LaREM), avec 11,76%.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles