Régionales en Île-de-France: Audrey Pulvar assure avoir "une adversaire", "c'est la droite et Valérie Pécresse"

Mélanie Rostagnat
·1 min de lecture
Audrey Pulvar, invitée sur BFMTV le 27 mars 2021 - BFMTV
Audrey Pulvar, invitée sur BFMTV le 27 mars 2021 - BFMTV

Adjointe d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris, Audrey Pulvar a officialisé le 26 janvier dernier, dans les colonnes du Parisien, sa candidature aux élections régionales en Île-de-France, en tant que tête de liste "Île-de-France en commun". Sans être parvenue à soutenir une candidature commune, la gauche sera donc représentée par l'ancienne journaliste, Julien Bayou pour Europe-Ecologie-Les Verts et Clémentine Autain, de La France insoumise.

Deux candidats qu'Audrey Pulvar assure "ne pas considérer comme des concurrents et encore moins comme des adversaires". Elle ne ferme d'ailleurs pas la porte à d'éventuels rapprochements.

"On est à la fin du mois du mars, on ne sait même pas si les élections auront lieu en juin" en raison de la crise sanitaire, "donc ce serait très présomptueux de ma part de vous dire où nous en serons dans quelques semaines, ce qui est possible et ce qui ne l'est plus", a-t-elle expliqué ce samedi sur BFMTV, face à Apolline de Malherbe.

"Je suis celle qui s'est déclarée candidate le plus tard", a souligné Audrey Pulvar qui a rappelé avoir lancé son mouvement en septembre. "Je n'étais pas encore candidate à la présidence de région mais j'étais candidate au rassemblement, j'en appelais au rassemblement des différentes familles de gauche".

"J'ai attendu, nous avons continué de discuter mais à un moment j'ai compris qu'il n'y avait pas d'autre discussion possible et j'ai donc déclaré ma candidature", a-t-elle expliqué, tout en estimant que les trois candidats avaient "encore le temps de se voir". "J'ai une adversaire, c'est la droite, et c'est Valérie Pécresse", a conclu Audrey Pulvar.

Article original publié sur BFMTV.com