Régine, ses folies, ses amours, ses secrets : retour sur son incroyable destin

Vlada Krassilnikova / Paris Match

Son parcours devait devenir une série télé. Gilles Lhote, son ami et biographe, nous raconte son destin à grand spectacle.

La fête, disait-elle, est « un art baroque ». En avoir le sens exige d’avoir goûté à une bonne dose de tragédie. La scène se déroule au Stresa, derrière l’avenue George-V, à Paris. Elle habite tout près, dans un appartement bonbonnière. En ce printemps 2018, elle apparaît impeccablement maquillée, vêtue d’un ensemble pantalon rouge sang, coiffée du béret assorti ; à 88 ans, elle n’a rien perdu de sa gouaille. Un scénariste est venu déjeuner avec elle. Il veut la convaincre de la nécessité, pour raconter sa vie, d’une série télé avec une succession de saisons. Il a le « pitch » en tête, trop beau pour être vrai : un père, Juif polonais, qui a perdu au poker sa boulangerie d’Anderlecht, en Belgique… Un homme qui, à force de la faire attendre devant le casino d’Aix-en-Provence, lui a donné envie d’entrer dans le monde de la nuit avec toutes ses lumières… Le scénariste détaille une enfance « à la Zola », la mère partie en Argentine, la ribambelle de nourrices, les foyers d’accueil, l’école de la survie. Puis la fuite d’une enfant juive et de son petit frère, Maurice, futur grand industriel du textile, pendant l’Occupation. Et l’évasion par le rêve en écoutant à la TSF les chansons de la môme Piaf, de Tino Rossi, de Maurice Chevalier…

Elle veut bien qu’on raconte tout ce qu’on veut, Régine, mais il y a des précisions avec lesquelles elle ne plaisante pas : « Il faut revoir ta copie, mon gars. Mon idole, c’était Fréhel. Je l’ai rencontrée Chez Tonton, un cabaret de la rue de Bruxelles. Elle était assise au bar, en peignoir, avec un sublime vison sur les épaules. Tu vois le genre ? À Pigalle, dans un bar rempli de mecs…
– Superbe ! Nous démarrerons la deuxième saison par votre retour à Paris, dans le bar de votre père, La(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles