Réforme scolaire : ce qui vous attend à la rentrée 2013

Demandez le programme ! La circulaire de rentrée pour l’année scolaire 2013-2014 a été publiée ce jeudi 11 avril au Bulletin officiel. Au menu : des créations de postes pour la première fois en six ans et de nouveaux dispositifs en primaire, comme le "plus de maîtres que de classes" ou les activités pédagogiques complémentaires, tandis que le secondaire connaîtra une "année de transition". Tour d’horizon de ce qui attend les élèves et les enseignants.

Ce qui changera dès la rentrée 2013

  • Création de 6.770 postes

Pour faire face à l’arrivée de 30.000 élèves supplémentaires, le primaire (école maternelle et élémentaire) bénéficiera de 3.000 créations de postes et le secondaire de 3.770. La droite en avait supprimé 80.000 entre 2007 et 2012.

  • Lutte contre l'échec scolaire

Relance de la scolarisation des moins de trois ans dans les zones défavorisées : les Activités pédagogiques complémentaires (APC) se substitueront à l'aide personnalisée (AP), aussi bien pour les élèves qui passeront à la semaine de 4,5 jours en septembre 2013, que pour ceux qui le feront un an plus tard. Ces nouvelles activités visent à aider en petits groupes les élèves en difficulté, accompagner les écoliers dans leur travail personnel ou encore effectuer une activité liée au projet d'école.

Mise en oeuvre du "plus de maîtres que de classes", qui permettra de faire intervenir par exemple deux maîtres dans une classe en même temps, ou de travailler par moments en petits groupes.

  • Passage aux 4,5 jours par semaine

Près de 25% des élèves adopteront les nouveaux rythmes scolaires : semaine de 4,5 (...) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Réforme scolaire : ce qui vous attend à la rentrée 2013
Refondation de l’école : "Tout va se jouer sur le terrain"
"Et les vacances d'été, il paraît que vous voulez les raccourcir ?"
L'Assemblée nationale vote la "refondation de l'école"
Rythmes scolaires : passerez-vous aux 4,5 jours dès 2013 ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.