La réforme des retraites va-t-elle aussi concerner les ministres et les parlementaires ?

Benoît Zagdoun

Le gouvernement veut remplacer les 42 régimes de retraite existants par un unique système à points. Mais sa réforme, qui entend mettre fin aux régimes spéciaux, s'appliquera-t-elle aussi aux pensions des anciens élus et ex-membres du gouvernement ? Vous nous avez posé la question dans le live de franceinfo, vendredi 29 novembre. Nous vous répondons.

Dans ses préconisations (en pdf), rendues en juillet, le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, écrit que "le système universel s'appliquera aussi aux parlementaires – députés et sénateurs – ainsi qu'aux membres du Conseil économique social et environnemental". Et il précise que "pour la retraite, ils relèveront des mêmes règles que les salariés, comme c'est déjà le cas pour le président de la République, les membres du gouvernement et les élus locaux". Contacté par franceinfo, Jean-Paul Delevoye assure que cette disposition est toujours d'actualité.

Pas de retraite spéciale pour les ministres

La réforme, en revanche, ne peut s'appliquer aux membres du gouvernement, car "il n'y a pas de retraite de ministre", tranche l'ancien député René Dosière, fin connaisseur de la gestion des finances publiques. "Si on est parlementaire et qu'on devient ministre, on continue à cotiser en tant que parlementaire", précise-t-il. De même, si le ministre est un fonctionnaire en détachement, il verse ses cotisations à la caisse de retraite de la fonction publique.

Quand il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi