Réforme des retraites : les syndicats préparent les caisses en vue d'un mouvement long

© Éric FEFERBERG/AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les syndicats se disent prêts à mener la fronde jusqu'au bout contre la réforme des retraites . Avant le prochain rassemblement, la CGT appelle à manifester ce lundi devant les préfectures. Le secrétaire général Philippe Martinez n'exclut pas non plus des actions pendant les vacances. Mardi, l'intersyndicale de la SNCF tranchera aussi sur la possibilité d'une grève reconductible. Pour tenir dans la durée la contestation, des caisses de grève ont été prévues.

>> LIRE AUSSI - Retraites : la réforme présentée devant les ministres, «pas de changement de cap» à l'horizon

En ligne, sous forme d'argent liquide ou en chèque, ces caisses peuvent être gérées au niveau de l'entreprise, du syndicat ou même de l'intersyndicale et n'importe qui peut y participer. "Quand il y a des grosses luttes, il y a des grosses caisses de solidarité qui se construisent. Il y a plein de salariés qui ne sont pas adhérents mais qui sont assez d'accord avec nous. Par peur parfois de l'affichage, ils préfèrent participer à ces caisses de solidarité", rappelle Fabrice Coudoure, secrétaire fédéral de la Fédération des mines et de l'énergie de la CGT.

Des centaines de milliers d'euros

En quelques jours, plusieurs caisses ont été lancées comme celles de la CGT-RATP, de Solidaires-RATP ou encore de CGT-Infocom. Une chose est sûre, les besoins sont importants : "une manifestation nationale organisée à Paris coûte plusieurs millions d'euros entre les casse-croûtes, l'achat de banderoles, d'autocollants, de...


Lire la suite sur Europe1