Réforme des retraites : les syndicats participeront à la concertation mais préparent déjà la « riposte »

People take part in a demonstration called by several representative workers unions on January 29, 2020 against French government pension reform plans that have raised many protests and multi-sector strikes since early December 2019. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
THOMAS SAMSON / AFP People take part in a demonstration called by several representative workers unions on January 29, 2020 against French government pension reform plans that have raised many protests and multi-sector strikes since early December 2019. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)

Si le gouvernement met sur la table un recul de l’âge légal ou un allongement de la durée de cotisation, les syndicats « prépareront la riposte ».

RETRAITES - Les huit organisations syndicales nationales sont prêtes à entrer dans la concertation sur les retraites qu’ouvrira le gouvernement mercredi, et « prépareront (...) la riposte » s’il met sur la table un recul de l’âge légal ou un allongement de la durée de cotisation, ont-elles fait savoir lundi soir.

« Nous irons à la concertation (...) Nous souhaitons que la concertation soit loyale, transparente (...) Nous réaffirmons fort et clair que sur l’âge légal, la durée de cotisation, nous ne serons pas présents et que nous nous opposerons fortement à ces mesures », a déclaré Dominique Corona (Unsa) à l’issue d’une réunion au siège de l’Unsa à Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

Un communiqué exprimant cette position commune sera publié mardi. Une nouvelle intersyndicale avec la CFDT, la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, l’Unsa, Solidaires et la FSU sera organisée en octobre.

« Préparer la riposte » le cas échéant

« Nous ne discuterons pas du report de l’âge légal et de la durée de cotisation (...) et nous préparerons le cas échéant la riposte », a ajouté Dominique Corona. « Aujourd’hui c’est l’heure de la concertation et d’être tous force de proposition, et on se revoit courant octobre en fonction de la façon dont les concertations vont être initiées. Dès mercredi on y verra plus clair en termes de méthode », a confirmé Marylise Léon, numéro 2 de la CFDT.

Un nouveau cycle de concertations autour de la réforme des retraites sera lancé mercredi, a annoncé lundi à l’AFP le ministre du Travail Olivier Dussopt.

Il présentera à cette occasion « aux organisations syndicales et patronales le calendrier, la méthode et les objectifs de la réforme, dans la perspective d’un projet de loi adopté d’ici à la fin de l’hiver 2023 ».

Les organisations qui ont été conviées au ministère du Travail sont le Medef, la CPME et l’U2P côté patronal, ainsi que les syndicats CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, FSU, et FNSEA. L’Union syndicale Solidaires s’est insurgée dans un communiqué de ne pas avoir été conviée, exigeant d’être « invitée au même titre que les autres syndicats ».

VIDÉO - Réforme des retraites : le calendrier des concertations se précise

À voir également sur Le HuffPost : Réforme des retraites : « dissolution », « 49.3 » et « motion de censure », les mots qui comptent

Lire aussi

undefined

Réforme des retraites : Ruffin défie Macron de faire un référendum

undefinedundefined

La Nupes minée par les dissensions internes avant le retour à l’Assemblée

undefined