Réforme des retraites: «Ce sera dans la rue», avertit la patronne des écologistes

© Serge Tenani

La nouvelle patronne d'Europe-Ecologie-Les Verts, Marine Tondelier, a estimé lundi que c'est par la mobilisation politique et sociale "dans la rue" qu'il sera possible de "faire reculer" la réforme des retraites confirmée par Emmanuel Macron lors de ses voeux aux Français.

"Nous serons évidemment dans la rue, mes baskets sont prêtes et celles des militants écologistes aussi", a expliqué sur RFI celle qui a succédé en décembre à Julien Bayou.

"On sait que le spectre du 49.3 rend assez peu crédible le fait que cette réforme échoue à l'Assemblée nationale ou au Sénat. Si elle échoue, ce sera dans la rue et c'est pour ça que c'est très important de se mobiliser dès les premières manifestations", a insisté Marine Tondelier, rappelant que "tous les syndicats sont d'accord pour combattre ce projet".

Macron table sur une application de la réforme "dès la fin de l'été" 2023

La Première ministre Élisabeth Borne recevra mardi et mercredi les partenaires sociaux, à quelques jours de la présentation de la réforme, le 10 janvier. Les grandes lignes du projet n'ont pas bougé depuis la réélection du chef de l'État, déterminé à augmenter l'âge légal de départ de 62 à 64 voire 65 ans.

L'objectif, a rappelé Emmanuel Macron, samedi, lors de ses voeux aux Français, est d'"assurer l'équilibre de notre système pour les années et les décennies à venir". Il table sur une application de la réforme "dès la fin de l'été" 2023.

"Avant novembre-décembre 95, qui a été justement un grand mouvement ...


Lire la suite sur ParisMatch