Réforme des retraites : un salarié qui a cotisé toute sa vie au smic ne touchera-t-il que le minimum vieillesse ?

franceinfo

D’après un document circulant sur les réseaux sociaux et partagé 22 000 fois à la date du 14 novembre, la réforme des retraites, préparée par le gouvernement sous la houlette du Haut commissaire Jean-Paul Delevoye, ferait fondre le pouvoir d’achat des salariés touchant le smic. Selon l'auteur de ce tract, quelqu'un qui aurait travaillé pendant 44 ans payé au smic n'aurait droit qu'à moins de 500 euros de retraite et toucherait donc le minimum vieillesse.


La cellule "vrai du faux" de franceinfo s'est plongée dans la démonstration et vous explique, point par point, pourquoi les affirmations qui en découlent sont incorrectes.

Parce que la valeur du point n’est pas encore définie

Le tract indique comme point de départ que "10 euros cotisés rapportent 1 point, qu'un point vaut 0,55 euros et qu'en clair, pour 100 euros cotisés, cela rapportera 5,50 euros de pension par année". Une valeur impossible à confirmer, car le gouvernement n'a pas encore tranché.

L'auteur de la publication s'appuie sur les propos du Haut commissaire chargé de la réforme des retraites. Au lendemain de la remise de son rapport au gouvernement en juillet 2019, Jean-Paul Delevoye avait expliqué sur RTL : "Une valeur du point est fixée, 10 euros [de cotisations] correspondent à 1 point [...] Si vous avez 100 euros (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi