Réforme des retraites : "Le recours au 49.3 est un scandale", estime Ian Brossat (PCF)

Le recours au 49.3 est "un procédé scandaleux. On a un gouvernement qui a une majorité écrasante à l'Assemblée nationale et qui utilise cet article de la Constitution parce qu'il ne souhaite pas que l'opposition puisse s'exprimer sur cette réforme des retraites", estime Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste français. "Édouard Philippe prône le dialogue social et annonce dans le même temps le 49.3. C'est donc une gigantesque fumisterie. Tout cela laissera des traces parce que les Français ont bien compris qu'il s'agit de faire des économies sur leur retraite et que ce sont les plus fragiles qui vont subir cette réforme. Le PCF appelle à manifester mardi 3 mars, le jour de l'examen des motions de censure", poursuit-il. Hidalgo en danger à Paris Un sondage Ifop-Fiducial paru dans le JDD place Rachida Dati (LR) en tête des municipales à Paris avec 25% des suffrages devant Anne Hidalgo (24%). "Le débat se cristallise. Madame Dati propose de remettre des voitures sur les voies sur berge ou d'annuler l'encadrement des loyers. J'appelle les électeurs de gauche de voter pour Anne Hidalgo dès le premier tour", lance son adjoint. Concernant les migrants qui arrivent en masse en Grèce, "il faut sortir de cette situation indigne. À l'échelle de l'UE, il faut qu'on puisse accueillir dignement ceux qui fuient la guerre ou la misère chez eux", conclut Ian Brossat.