Réforme des retraites: pour Raffarin, "il ne faut jamais sous-estimer un Président élu par les Français"

1 / 2

Réforme des retraites: pour Raffarin, "il ne faut jamais sous-estimer un Président élu par les Français"

Emmanuel Macron a-t-il toujours autant d'autorité? Près de 15 mois après le début de la crise des gilets jaunes et alors que la réforme des retraites est toujours aussi impopulaire pour une grande partie des Français, la personnalité du président de la République apparaît plus clivante que jamais. Un faux-débat dont il faut se méfier, à en croire Jean-Pierre Raffarin invité ce lundi matin de RMC et BFMTV.

"Nos institutions donnent trop d'importance aujourd'hui au seul président de la République" juge ainsi sur notre antenne l'ancien Premier ministre, interrogé par Jean-Jacques Bourdin.

"Dans le septennat il y avait un rôle pour le Parlement qui était différent, une organisation Président-Premier ministre qui étaient différente", se remémore celui qui fut le premier chef du gouvernement lors du premier quinquennat de la Ve République, lors du deuxième mandat de Jacques Chirac.

"On met tout sur les épaules d'un seul homme"

"Je pense qu'aujourd'hui on concentre les pouvoirs au sommet, on met tout sur les épaules d'un seul homme, et un homme aujourd'hui ne peut incarner une société aussi complexe que la nôtre, aussi différenciée que la nôtre, aussi multiple que la nôtre."

Conséquence directe, analyse notre invité: "Un seul homme a dû mal à incarner cette France là, et donc naturellement on lui adresse beaucoup de critiques, c'est un leadership qu'il est difficile à incarner."

Ne jamais dire "jamais" en politique

Derrière...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi