Réforme des retraites : une première mobilisation plus forte qu'en 1995, 2003 et 2010

Un succès. Pour leur première journée de mobilisation contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron, les syndicats ont réussi à mobiliser 806.000 manifestants dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur. La CGT a, elle, compté 1,5 million de manifestants. Ces chiffres sont très encourageants pour les syndicats. Ils sont supérieurs aux premières manifestations contre les réformes de retraite de 1995, 2003 et 2010. 

Lire aussi - Retraites : le bras de fer ne fait que commencer

En 1995, la première manifestation contre le plan Juppé le vendredi 24 novembre avait rassemblé entre 490.000 personnes (selon la police) et un million de personnes, selon la CGT. Le 12 décembre 1995, la grève atteint son point culminant. Entre un million de personnes (selon la police) et deux millions de personnes (selon les syndicats) sont comptabilisés. Alain Juppé retire sa réforme. Le 16 novembre 1995, le Premier ministre avait dit dans Sud Ouest : "Si deux millions de personnes descendent dans la rue, mon gouvernement n'y survivra pas."

400.000 manifestants en 2010, selon la police

En 2003, les syndicats se mobilisent contre la réforme de François Fillon sur les retraites à partir du samedi 1er février. Le texte de loi n'est pas encore déposé mais 250.000 à 500.000 personnes se rassemblent contre le projet du ministre du Travail. Au plus fort de la contestation, la police recensera 1,1 million de manifestants (2 millions pour les syndicats), le 13 mai 2003. 

En 2010, Fran...


Lire la suite sur LeJDD