Réforme des retraites : Olivier Faure assure que l'union de la gauche peut faire « reculer » le gouvernement

© SEVGI/SIPA

Dossier brûlant de ce début d'année, la réforme des retraites sera présentée par la Première ministre, Élisabeth Borne, le 10 janvier à l’issue de multiples cycles de concertation entre l’exécutif, les partenaires sociaux et les organisations patronales. Composé du report progressif de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ou 65 ans, le projet sera ensuite introduit le 23 janvier en Conseil des ministres, avant un examen à l'Assemblée nationale qui promet d'être agité en raison des oppositions non dissimulées. Dans les colonnes de Libération , le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a garanti de l'unité de la gauche face à ces propositions du gouvernement. Selon lui, les alliés de la Nupes pourraient influencer les prises de décision dans l'hémicycle.

« Nous sommes unis. Dans les discussions que j'ai avec les uns et les autres, je vois le cheminement de chacun. Dans les jours prochains, nous serons prêts à nous mobiliser ensemble. Nous pouvons faire reculer le gouvernement comme il a déjà reculé sur l'assurance-chômage », a expliqué avec assurance le député de la 11e circonscription de Seine-et-Marne. « Il faut ouvrir une nouvelle séquence, entamer la mobilisation contre le recul de l'âge légal de départ à la retraite », a-t-il encore clamé, rappelant que le seul risque pour les élus de la gauche est le « repli », la position du « chacun chez soi ».

Lire aussi - Réforme des retraites : la gauche en ordre de bataille, ou presque

Faure pour une retraite à ...


Lire la suite sur LeJDD